La Salette 1846

Séchons ses pleurs ....

 

La Sainte Vierge est apparue pour la première fois à Paris en 1830. Elle apparut à une sœur novice, Catherine, Labouré, à la rue Du Bac. Outre quelques instructions, la Vierge donna à Catherine la « médaille miraculeuse ». En dépit de tout, les activités du démon dans le monde se poursuivent. Le 19 septembre 1846 en la fête de Notre-Dame des Douleurs, la Vierge Marie apparaît une fois de plus, cette fois dans le petit village de La Salette, situé à 1800 mètres d’altitude, près de Corps et à environ 35 kilomètres de Grenoble (France).

La Vierge apparut à deux jeunes enfants qui gardaient un troupeau de vaches. Il s’agissait de Mélanie Calvat (15 ans) et Maximin Giraud (11 ans). Les deux enfants se connaissaient à peine depuis deux jours. Mélanie raconte : J’étais sur une colline surveillant mes vaches couchées dans l’herbe. Alors que j’avais décidé de descendre, je vis Maximin qui montait vers moi. C’est à ce moment que j’ai vu une merveilleuse lumière, plus brillante que le soleil ; je me sentais toute remplie d’amour et de vénération. Dans cette lumière j’ai vu une très belle dame, la tête prise entre les mains. Ensuite la dame se leva et dit : « approchez mes enfants, n’ayez pas peur. Je suis venue vous annoncer de grandes nouvelles. »

Les enfants furent étonnés de voir que la dame semblait très triste ; des larmes lui coulaient le long des joues. En croisant les bras sur sa poitrine, la belle dame s’adressa d’abord aux enfants en français, mais poursuivit dans leur dialecte local. Notre-Dame évoqua ces personnes qui jurent, n’obéissent pas, ne respectent ni le repos du dimanche, ni les lois de Dieu. Les paroles de la Vierge impressionnaient fortement les enfants. La Vierge ajouta : « Si mon peuple ne se décide pas à obéir à Dieu, je ne pourrai plus retenir le bras de mon fils. » Cette déclaration devait concerner les derniers temps.

Les paroles de la Vierge, sa tristesse, ses larmes nous montrent à quel point elle aime le monde et se soucie de son état. « … Vous ne pourrez jamais me rendre ce que j’ai fait pour vous. » Notre-Dame demande de prier beaucoup pour sauver le monde. Elle demande aux gens de confesser leurs péchés, de se détourner des mauvaises habitudes, de faire pénitence et de prier. Elle montre les grandes bénédictions et la miséricorde divine que peut déclencher le saint rosaire ; elle demande aux gens de se réconcilier avec Dieu. Au cours des apparitions chaque enfant reçut un secret. Ce fut d’abord le tour de Maximin, puis vint le tour de Mélanie. Pendant que La Vierge parlait à Maximin, Mélanie voyait ses lèvres bouger, mais ne pouvait entendre ce qu’Elle disait. Mélanie a précisé que les deux secrets furent rapidement écrits puis transmis au pape Pie IX en 1851. La mort entraîna Maximin avant qu’il ne puisse publier son secret. C’est le Cardinal Antonelli qui donna une copie de ce secret à la comtesse de Clermont-Tonnerre à Peladin (Annales du surnaturel, 1888.)

Voici ce secret :

Quant au secret donné à Mélanie, voici ce que dit la Sainte Vierge : « Ce que je vais te dire maintenant, Mélanie ne doit pas rester éternellement secret, tu pourras le divulguer en 1858.( année de l’apparition de Notre-Dame à Lourdes) » Ce secret donné à Mélanie a causé beaucoup de problèmes et de troubles, notamment à propos des paroles de la Vierge concernant l’attentat du pape. Mais en général les gens prirent très au sérieux ce langage prophétique de la Vierge, ainsi que le fait que Dieu maintient tant d’événements douloureux en suspens malgré l’indifférence des masses. Marie nous a avertis que la foi se perdrait, laissant la place au matérialisme, aux fausses doctrines (Karl Marx publie son manifeste communiste en 1848), au spiritisme et à de nombreuses autres erreurs. Elle poursuit : « Ceux qui persécutent l’Eglise de Jésus-christ et ceux qui s’adonnent au péché mourront et la terre ressemblera à un désert. Ensuite la paix viendra, ainsi que la réconciliation entre Dieu et l’humanité. »

Même si les apparitions de la Vierge se sont produites il y a plus de 153 ans, ses paroles restent applicables de nos jours. Le contenu des secrets reste important pour le monde et le développement de l’Eglise jusqu’à la fin des temps. La Vierge demanda aux enfants de prier matin et soir. En cas de manque de temps, elle suggéra de dire au moins un Pater et un Ave. La Vierge répètera plusieurs fois : « Vous direz ceci à tout mon peuple. » Quand la Vierge parle de son peuple, elle évoque toutes les personnes qui, dans le monde entier, croient à son fils Jésus-Christ. Elle est venue à La Salette en tant que Reine du monde, de toutes les nations. Maximin nous dit que la Vierge était très belle, imposante, rayonnante de lumière ; elle portait un châle blanc, un tablier jaune brillant. Ses souliers blancs étaient décorés de roses de différentes couleurs. Sa couronne était aussi garnie de roses. Au cou, elle portait une chaîne à laquelle pendait une grande croix avec un marteau et une paire de tenailles.

lasalq.gif (4215 bytes)Maximin relate également comment les enfants ont vu la Vierge disparaître. Elle s’est progressivement élevée à environ un mètre cinquante au-dessus du sol pour disparaître progressivement. En réalisant à posteriori que la Vierge devait être une grande Sainte, Mélanie déclare que les enfants auraient dû lui demander de les emporter avec Elle. Les enfants furent persécutés, accablés de menaces. On se moqua d’eux et ils furent maltraités. Malgré toutes ces difficultés leurs témoignages sont néanmoins restés inchangés. Après avoir rigoureusement et scrupuleusement examiné les faits, les évêques ont formellement reconnu l’authenticité des apparitions de la Sainte Vierge à La Salette en 1851. Maximin est décédé le premier en mars 1875 ; il avait à peine 40 ans. Mélanie a passé sa vie dans plusieurs couvents en France, en Angleterre et en Italie. Elle est décédée le 15 décembre 1904 et fut inhumée à Altumara (Italie).

 

La véritable signification de ces messages:

Notre-Dame nous supplie d’abandonner nos vies de péché, de désobéissance, d’impureté, de matérialisme pour nous tourner vers Dieu.

 

J’envoie un appel urgent au monde…
Je lance un appel à tous les vrais apôtres du Dieu vivant…
Je lance un appel à tous les vrais disciples du Christ…
Je lance un appel à tous mes enfants, à ceux qui se sont consacrés à moi…
pour que je puisse les conduire à mon Fils…
Je lance un appel à tous les disciples de cette époque, pour qu’il se manifestent et
contribuent à éclairer le monde…
N’ayez pas peur de lutter, enfants de lumière, en ces heures de la fin des temps…

 

 


Ouvrons nos cœurs pour recevoir ce message de Dieu donné par la Sainte Vierge Marie.
Cessons nos mauvaises habitudes, confessons nos péchés.
Par notre exemple et nos témoignages nous pouvons contribuer à convertir le monde.
Ne soyons pas ingrats, montrons notre reconnaissance et manifestons notre amour à Marie notre Mère, Elle qui est apparue en vérité, mais en larmes sur la sainte montagne de La Salette.

 


J’ai tant prié pour vous !
Je prie pour vous sans arrêt…
Vous ne réalisez pas encore toute la valeur de mes prières !
Jamais vous ne pourrez me rendre tout ce que je fais pour VOUS…

 

- Fondation Marypages -

Notre fondation a l'objectif de développer, élargir et maintenir le site Internet Marypages pour favoriser la conviction catholique et surtout la Dévotion de Marie, Notre Mère Bénie.
Avec votre soutien financier vous le rendrez possible.

Marypages peut seulement survivre avec votre aide!
Vous pouvez devenir un donateur de notre fondation en donnant au moins 20 euros par an. Nous vous offrirons :

  • Une Médaille Miraculeuse avec l'explication de son motif.

Si votre donation est 50 euros ou plus, vous recevrez aussi un beau rosaire de Lourdes. Ce trés jolie chapelet de a un coeur double face. D'un côté il y a l'apparition de la Sainte Vierge à Bernadette et de l'autre, un petit peu d'eau de Lourdes. Sa longueur de 49 cm, vous permet de le porter autour du cou.

N'importe quel revenu supplémentaire produit sera donné aux projets compatissants ayant une base Catholique. Nous sommes enregistrés à la Chambre de commerce Flevoland sous numéro 39100629.

Pour faire une donation, cliquez s'il vous plaît le bouton ci-dessous.
Que Dieu vous bénisse.
 

 ONLINE DONATION

 

 


Douze années plus tard, en 1858, la Sainte Vierge apparaît à nouveau,
cette fois, à Lourdes

 

 


 

 

Visitors: